Skip to content

Un détecteur de Sarcasme, quelle invention utile ؟

juillet 28, 2010

Oubliez toutes mes théories bancales sur les règles fondamentales de l’interouèbe : en fait, on ne saura toujours pas grand choses des auteurs des articles qu’on lit, mais on pourra savoir quand ils se foutent de notre gueule (ou essayent de rire AVEC nous – en pratique c’est la même chose). Dans le futur, nos navigateurs seront équipés d’un détecteur de sarcasme. Quelle invention utile Caractère de l'ironie

o rly

Des chercheurs israéliens ont en effet développé un algorithme qui s’est montré capable de détecter avec succès le sarcasme dans 77% des 66 000 reviews Amazon qu’on lui a fait analyser.

Évidemment, nous savons tous que le premier détecteur de sarcasme a été inventé par le professeur Frink et détruit par le surpuissant sarcasme du comic book guy dans les Simpsons (pour ceux qui ne le savaient pas, je n’ai trouvé que les versions allemande ou YTMND)

Communiquer sans ambiguïté le sarcasme et l’ironie par l’écrit, ce n’est pas un nouveau soucis. En fait le premier a avoir voulu régler ce problème se faisait appeler Alcanther de Brahm et était un poète français de la fin du XIXème. Il avait proposé ce signe (Caractère de l'ironie), qui n’a jamais été très utilisé mais qu’on peut toujours, si on le souhaite, remplacer par un plus ergonomique point d’interrogation arabe (؟) disponible dans toute bonne police.

Il existe même une ponctuation payante, appelée SarcMark, qui ne marche sur la plupart des plateformes que si votre interlocuteur a lui aussi acheté les SarcMark. Ils sont vraiment sérieux Caractère de l'ironie

Techniquement, on utilise beaucoup plus souvent les « guillemets », une technique qui a même un nom en anglais : « scare quotes ». Malheureusement, qu’il utilise le point d’exclamation impromptu ! ou entre parenthèses comme le faisait Karl Marx (!), l’expérience a appris au blogueur que le lecteur déterminé à le prendre au sérieux malgré lui trouvera toujours le moyen de ne comprendre ni ses clins d’œil, ni ses coups de coudes les plus appuyés.

Bien sur, les smileys ont justement été inventés pour communiquer par l’écrit ce qui passe normalement seulement par la voix. Le ;-) sert justement à ça. Sauf que les smileys ne sont pas acceptables sur un blog, semble-t-il, et sont à peine tolérés sur Twitter où leur usage reste marginal.

Il est intéressant de noter qu’il ne semble pas exister d’équivalent en smiley japonais à notre ;-). Il suffit d’avoir passé un peu de temps au Japon pour comprendre que le concept d’ironie ne fait pas vraiment partie de leur culture, ce qui en fait surement des gens mieux équipés pour affronter le web et explique peut-être même le succès de leurs exports culturels.

cat girl mouth japan

Tout ça pour en venir où ? Une version grand public de cet algorithme pourra-t-elle vraiment nous alerter lorsque nous arriverons sur une page web en affichant un message d’alarme « Attention, ce texte est sarcastique, n’allez pas vous humilier en postant un commentaire qui le prend au premier degré ». Ça pourrait en rassurer quelques uns.

Dans cet horrible futur hypothétique, le  sarcasme deviendra un combat, ses adeptes cherchant sans cesse de nouvelles manières d’écrire l’inverse de ce qu’il pensent sans se faire comprendre des détecteurs de sarcasmes de plus en plus perfectionnés, comme des hackers du langage.  Parce que les vrais adeptes du sarcasmes se foutent bien des Caractère de l'ironie, des ;-) et des « guillemets » (!). Ils se foutent qu’on ne les comprenne pas, ils le font pour la beauté du geste. Ce qui est plutôt con, puisque comme chacun le sait, le sarcasme est la plus basse forme d’esprit. Et je crois que le type qui a dit ça n’était pas sarcastique.

Ce qui est vraiment intéressant, en fait, avec le détecteur de sarcasme israélien, c’est qu’il a permis de déterminer que le sarcasme dans les reviews Amazon était principalement utilisé sur des produits ultra-mainstream comme les iPod ou les DVD de Twilight. Ce qui motiverait les sarcastiques, ce serait la volonté d’éduquer les masses, de les éveiller à leur point de vue forcément supérieur à travers la moquerie. ou bien, à défaut, de moquer tout simplement.

Moi quand je lis ça, j’ai envie de faire ravaler leur sarcasme à tous ces petits connards si surs d’eux.

ceci n'est pas sarcastique

C’était un billet utile Caractère de l'ironie

cat girl mouth japan
Advertisements
3 commentaires leave one →
  1. juillet 29, 2010 12:50

    Il est vrai que ce que les trolls sarcastiques préfèrent c’est bien vanner les gens qui restent au 1er degré :

    Malheureusement on assiste parfois à de beaux morceaux de bravoure où les mecs se rendant compte de leur connerie vont prétendre ensuite qu’il s’agissait de sarcasme. Il faudrait un détecteur pour ça aussi.

  2. juillet 29, 2010 15:01

    Et BAM, je lisais un post sur une tondeuse à gazon montée sur un bâton, et au détour d’un click malencontreux, je tombe là dessus :
    http://www.geekologie.com/2010/02/but_if_you_have_to_explain_it.php

    Les hyperliens sont magiques.

  3. HenZ permalink
    août 1, 2010 23:20

    Tous ces derniers articles sont vraiment très intéressants (؟) (؟)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :