Skip to content

L’arnaque de la vie privée

mai 10, 2010

« Nan mais tu te rends pas compte ? Facebook maintenant il va savoir si tu aime un film sur IMDB. C’est grave ! »

– « IMD quoi ? »

– « Internet Movie Database. Peu importe. Ca veut dire que Facebook va savoir quels films tu aime, quel jean tu préfère sur le Levi’s Store, quel blog tu lis… »

– « Ah ouais c’est cool. Ca va être plus pratique que l’appli Movies ? »

A ce stade, quand vous n’avez toujours pas réussi à convaincre vos amis que l’Open Graph va tous les manger et recracher les os à des mafieux russes contre des gros dollars, il ne vous reste qu’a invoquer le spectre de la vie privée.

fantome noir et rapetou

Facebook sait tout de ta vie privée. Il sait que lundi dernier ton status c’était « j’ai la gueule de bois de l’enfer », il sait que c’est à cause de la soirée en boîte dont ton meilleur pote a uploadé les photos, y compris celle où tu vomis sur le parking. Il sait que tu viens de rompre avec la meuf que tu as rencontré via l’appli Hot or Not. Il sait aussi qu’une autre meuf taguée sur plusieurs des photos à côté de toi a déclaré dans son status de dimanche qu’elle allait arrêter de coucher avec n’importe qui, surtout quand n’importe qui en a une toute petite. Il sait qu’elle l’a très vite éffacé sans se douter que son status vit pour toujours quelque part dans un serveur.

Quiconque chez Facebook voulant t’espionner pourrait retracer ton weekend et en déduire tout un tas de choses avec lesquelles il pourra te faire chanter quand tu seras un père de famille respectable en troisième sur la liste sans étiquette des communales de Broons sur Vilaine, ou que tu postulera à un poste important.

photo DSK dominque strauss kahn sans rapport avec rien #jeveuxpasdeprocès

Ca fait peur, très peur. Avec une histoire comme ça, nul doute que vous allez réussir à foutre grave les boules à vos potes qui vont avoir peur que Facebook vende leur vie privée aux Rapetou. C’est beau, vous allez sauver le monde une âme à la fois. Sauf que c’est une grosse arnaque.

La vérité, c’est que chez Facebook on s’en fout de savoir avec qui tu couche. Facebook veut juste savoir avec quoi tu couche. Il veut savoir si tu aime les grosses voitures, les films de gladiateurs et les fraises Tagada. Il veut savoir si tu couche avec des hommes ou des femmes, peu importe leur nom. Il veut savoir si tu es marié avec eux ou si tu vole de relation en relation comme un estropié du coeur incapable de nouer des relations stables et si, par conséquent, tu as plus de valeur comme cible d’une pub pour la vodka ou pour les monospaces.

Au delà de ça, que ta femme s’appelle Josette ou Roger, tout le monde s’en fout.

lego heads crowd

Bref, Facebook veut connaitre tes habitudes de consommation. Et ça, l’histoire à montré que les gens sont près à les vendre pour une bouchée de pain. Ils répondent gratuitement aux sondeurs par téléphone ou dans la rue. Ils remplissent des longs questionnaires pour avoir une chance sur dix mille de gagner un voyage. En bref, ils sont près à lâcher toutes ces infos contre des récompenses bien moins intéressantes qu’un réseau social quasi universel qui leur permet de poker tous leurs amis et de retrouver la fille sur laquelle ils fantasmaient au collège.

Vous pouvez faire croire aux gens que le débat se situe au niveau de cette vie privée là. C’est un tout petit peu vrai après tout. Si un jour vous croisez Marc Zuckerberg à une soirée, vous n’avez pas envie qu’il passe par la porte de derrière de Facebook pour vérifier si vous n’avez pas quelques photos de vous nu dans un album privé. Plus probablement cependant, ce que Facebook veut prendre à la plupart des gens, ils sont heureux de lui donner.

Et tant pis si ça vous dérange vous.

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. mai 10, 2010 13:51

    Avec une nice illus du christian raid de /b.
    La pub la pub la pub elle t’aime, pourquoi pourquoi pourquoi tu l’aimes pas ?

  2. mai 10, 2010 15:27

    Moi, Facebook, je m’en méfie pas trop, je lui ai menti.

    En revanche, les friends que j’ai sur Facebook, t’imagines même pas ce qu’ils savent sur moi.

Trackbacks

  1. Keep calm and read the internet | Boum BoxBoum Box | Version 0.2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :