Skip to content

Le faux LOL

mars 19, 2010

Il y a un moment dans la vie de l’adulte qui a plus de deux neurones où il se rend compte qu’il vient d’entendre des gens rire, généralement le public d’une SITCOM de seconde zone, à une phrase qui n’a rien de drôle. Ça a la forme d’une blague, c’est dit sur le ton d’une blague mais ça n’en est pas vraiment une. Je ne parle pas des différences entre ce qu’un trouve drôle et l’autre pas, non. Je parle de la fausse blague, celle à laquelle on rit par pur réflexe pavlovien.

L’humour, c’est assez difficile à définir mais tous ceux qui ont essayé de le faire s’accordent généralement pour dire qu’un élément de surprise est indispensable. La meilleure définition du processus de la blague que j’ai jamais lu ressemblait à ça : « Instiller des attentes chez le public en posant un contexte puis confondre ces attentes en y répondant dans un contexte différent ». Par exemple :

Vous vous attendez à une chose, ilm s’en passe une autre. pouf, c’est de la prestidigitation, ahah.

Autre exemple :

Là vous avez peut-être envie de dire LOL. Je vous arrête tout de suite : LOL, ça fait longtemps que ça ne veut plus dire « drôle ». LOL, c’est devenu deux chose : un mauvais film avec Sophie Marceau et le signe quasi certain que ce qu’on va vous montrer ou ce qu’on vous a montré, c’est du faux humour.

Le faux humour, dans une SITCOM c’est quand un personnage que nous ne nommeront pas dit « j’aime mon costume », puis dans l’épisode suivant « j’ai envie de faire l’amour à mon costume » et fini par faire toute une séquence comédie musicale sur son amour des costumes. On peut sourire au début, de ce sourire qu’on accorde aux choses qu’on reconnait, qui nous rappelle un de nos trait ou un trait qu’on a pu observer chez d’autres. On peut sourire la seconde fois, parce que l’exagération, c’est facile mais un peu drôle. Avant qu’on l’ait remarqué cependant, on twitte un lien vers la séquence comédie musicale accompagnée de ce simple commentaire : « EPIC LOL ».

Tout le monde écrit « LOL » sans même se rendre compte qu’il n’a pas rit, qu’il n’y a rien dans tout ça que l’apparence de l’humour, la forme mais pas le fond. Sur le web, le faux LOL, ça peut être le « awesome ».

Tout le monde fait semblant de croire que des dinosaures qui se battent avec des missiles contre des ninjas, ou batman avec un sabre laser qui attaque un requin, c’est « awesome », et par un mécanisme que personne ne saurait décrire, on aboutit au « LOL ». On ne sait pas si c’est faire semblant de s’émerveiller comme un petit garçon alors qu’on est adulte qui est drôle, ou si simplement on se moque des petits garçons. Ou des hypothétiques adultes mentalement retardés qui kiffent ces choses mais qui, curieusement, ne sont pas vous, là, les gens qui partagent ces mèmes usés sur Facebook.

Le fait est que ça a peut-être été drôle un jour pour vous ou moi, en 2004, la première fois que vous êtes tombé sur Dr McNinja ou Nedroid ou 4chan en 2004. Mais aujourd’hui, on répète tous ces blagues fantômes, totalement vides de sens, devenues comme un drone qu’on ne remarque plus dans le buzz ambiant de nos profils

Sachez le : chaque fois que vous partagez une vidéo de « fail », ce n’est pas parce que vous l’avez labellé « epic », lol » ou « awesome » que vous ressemblez moins à Bernard Montiel lançant un Video Gag.

Advertisements
9 commentaires leave one →
  1. mars 19, 2010 10:53

    Oui, quand 27 personnes font la même blague, ce n’est plus de l’humour

  2. L'homme qui permalink
    mars 19, 2010 11:02

    Thou shalt not type lol unless you’re really laughing out loud.

  3. Jerome C. permalink
    mars 19, 2010 11:16

    Je suis assez fier du fait que dans mes 14 ans passés sur la toile, je n’ai jamais utilisé ces 3 putains de lettres, les smileys faisaient un bien meilleur job :)
    Y’a plus de 10 ans, j’ai entendu pour la première un pote de classe les utiliser dans une conversation orale, et tout de suite l’envie de le gifler m’a pris… mais je me suis contenter de me dire à moi même « quel pauvre type, c’est complètement nase ».

    Maintenant, j’entends des gens dire « I like » en soirée, et ca me donne aussi envie de les gifler.

    Cedric, faut qu’on se suicide ?

    (le premier qui dit « ou pas », je le démonte)

  4. flyer permalink
    mars 19, 2010 11:17

    Le seul moment où LOL est encore drôle, c’est quand vous l’utilisez n’importe comment.

    « LOL. Ma famille est morte au Chili. »

  5. mars 19, 2010 14:54
  6. mars 19, 2010 17:06

    Bien dit, Docteur C !

  7. mars 25, 2010 19:35

    lol

  8. avril 7, 2010 14:14

    Merci pour cette très belle analyse du rire-réflexe ou ricanement (drôle en plus) ! Je l’avais traqué à la télé (http://unoeil.wordpress.com/2009/10/25/lesprit-canal/) mais n’avais pas pensé à le regarder sur internet. Bon blog, merci.

Trackbacks

  1. SI TOI AUSSI TU ES NÉ DANS LES ANNÉES 80 | Boum BoxBoum Box | Version 0.2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :