Skip to content

La déception du consommateur

octobre 15, 2012

Vous voulez faire un petit article qui cartonnera comme sur Buzzfeed ? Il y a tout un tas de petites recettes et marronniers qui ne déçoivent jamais : regrouper des tweets et statuts Facebook stupides  (Les gens qui ignorent qui est Paul MacCartneyles gens qui ne savent pas que le Titanic a vraiment existé), trouver de vieilles photos ringarde de célébrités, et bien entendu, aller piquer des photos sur Reddit.

Un autre bon truc garantie de vous apporter le succès viral, c’est de faire semblant de s’étonner des différences entre la réalité et la fantaisie, que ce soit celle du cinéma, des jeux vidéo ou de la pub. On est souvent particulièrement choqué par les publicités qui ne reflètent pas la réalité, que ce soit parce qu’elles transforment des mannequins boutonneuses en bombasses photoshoppées à la perfection, ou parce que des hamburgers au coût de revient inférieur à 1 euro sous payés deviennent de magnifiques compositions culinaires.

On a beau jeu de critiquer la pub, mais avant de pointer du doigt la paille dans l’oeil du marketing, ne devrions nous pas considérer le poutre dans celui du consommateur ? Franchement, regardons nous, là, avec nos yeux globuleux fixés sur un écran dont la lumière révèle cruellement notre acné, nos doigts qui laissent des traces grasses sur les interfaces tactiles, nos fesses trop grosses à cause de notre mode de vie tristement sédentaire. Lequel de ces burgers méritons nous vraiment, à votre avis ?

Le publicitaire nous donne un idéal auquel aspirer et chaque jour, en cédant à la tentation facile d’acheter des biens sans vivre le mode de vie qui va avec. La communication aspirationelle, c’est une promesse brisée par le consommateur avant tout.

Tout ça pour dire que je vous ai fait un de ces posts comparant la pub à la réalité, mais cette fois, pensez-y, peut-être que c’est nous qui n’en ressortirons pas grandit.

Le buveur de Red Bull vu par Red Bull

Le buveur de Red Bull en vrai

La lectrice de Elle vue par Elle

image

La lectrice de Elle en vrai

La cliente Vuitton dans la pub

Le client Vuitton dans la vie

Le client Apple dans la pub

image

Le client Apple dans la vie

image

Le Client MacDo vu par la pub

… et là vous vous dites que ce n’est pas de l’aspirationnel et que tout le principe de la campagne c’est justement de dire que MacDo se fout de ce à quoi vous ressemblez. Pourtant, même s’il y a eu des petits, des grands, des blancs, des noirs, des jeunes, des vieux, des gays, des sikhs et des siths dans la campagne, il reste une sorte de personne qu’on ne nous montrera jamais dans la campagne « Venez comme vous êtes ».

Le client MacDo qui n’est pas dans la pub

Faut pas déconner, on va pas montrer des gros dans une pub MacDo.

Advertisements
4 commentaires leave one →
  1.     permalink
    octobre 17, 2012 14:16

  2.     permalink
    octobre 26, 2012 14:24

    On parlait du client Apple…

    • 2goldfish permalink*
      octobre 26, 2012 15:08

      Toi tu n’a pas encore poncé tes doigts au papier de verre comme le recommandait Steve…

  3. novembre 9, 2012 15:19

    Très bon résumé en image des pubs qui nous prennent pour des cons!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :