Skip to content

Touche moi là

octobre 26, 2012

Yo les gens ! Bien ? C’est vot’ copain fifi_ qui vient vous parler de touche-touche aujourd’hui !

Il parait que vous aimez bien toucher les trucs, alors je m’ai dit « Tiens, voilà un sujet qui tombe à pic ! » (Spotify needed)

Pourquoi va-t-on parler de nos gros doigts huileux aujourd’hui ? Bah parce qu’on est dans une espèce de semaine spéciale et magique où toutes les planètes de la high-tech s’alignent.

>> Les lutins de Microsoft font une grosse conf’ pour présenter le bon fat Windows 8 en grandes pompes, le joli OS qui va mixer les interfaces PC classiques et les interfaces tactiles de mobile.

>> Les connards d’Apple font une grosse conf’ pour présenter le mini iPad de 7 pouces que si Steve Jobs il était vivant, il dirait que c’est la révolution. Sauf qu’il est mort après avoir dit que c’était une idée pourrie (précisément il a dit « 7 inch tablets will be dead on arrival unless your tablet also includes sandpaper, so that the user can sand down their fingers to around one quarter of the present size« ).

>> Les joyeux de Google font une grosse conf’ pour présenter leur nouvelle tablette Nexus qui met des doigts dans les parts de marché de Pomme.

En plus, en début de semaine, j’ai reçu un e-mail de Daniel Ek, le fondateur de Spotify (zou, inscris-toi maintenant, c’est tellement mieux que Deezer, ces gros violeurs de phoque), qui disait au staff de toute la boîte, en substance :

Le touch c’est la nouvelle évolution.

Bon alors Daniel, c’est un entrepreneur touché par Dieu, du coup il a un peu cette propension futurologue à imaginer l’avenir comme il le voit dans sa tête plutôt qu’à la façon de nous, la plèbe consommatrice, qui se heurte à la froideur de la réalité et du pragmatisme.

Non pas que je crois pas aux interfaces tactiles, hein ? Depuis leur apparition, une partie du monde (des riches blancs qui ont du cholestérol) a vraiment changé. Impossible de penser un téléphone sans interface tactile, ni une tablette, et bientôt les frigos et les fenêtres de la maison, ce sera pareil (vas-y la domotique, bouge toi les miches !).

Mais mais mais mais mais…

Mais.

Maïs.

(le dernier c’était juste pour vous donner faim)

Mais en vrai, dans la réalité des vraies gens, est-ce qu’on ne court pas tout droit vers la même fausse révolution du « tout mobile » qui a si violemment bullé dans le monde du jeu vidéo ? Celle qui a fait les beaux jours de la Wii de Nintendo et la ruine de Sony et Microsoft ? Un chant de sirène au bout du tunnel… Une pâle illusion de tendance future, qui fit triquer les investisseurs et parvint même à convaincre, brièvement, le grand public… avant de le gaver ?

P’t’ête que je suis un bouffon… et l’avenir – dans sa cruauté sincère – nous le dira bien assez vite, mais à l’instar de ce qui est arrivé au monde du jeu vidéo – un détournement massif de la communauté des gamers des joujous wii & kinnect pour un retour aux bonnes vieilles interfaces gamepad de précision, allié à un abandon du grand public aussi soudain et définitif que son intérêt premier – le « tout tactile », ce bon vieux rêve humide, ne va-t-il pas se heurter aux habitudes de consommation du grand public ?

Galérer pour écrire un texto dans le métro parce qu’on a de gros doigts, OK.
Galérer pour écrire un mail pro sur un ordi tactile, OK ?

Galérer pour sélectionner son ticket sur une machine SNCF, OK.
Galérer pour dégommer une vache dans un couloir dans un jeu vidéo, OK ?

Galérer pour cliquer sur le petit bouton « + » de son appli préférée, OK.
Galérer toute la journée à sélectionner « l’option d’à côté » au boulot, OK ?

Neeeeeh ! Vu la faculté d’adaptation et la précision statistique du « grand public », la bonne vieille souris laser a des jours éternels devant elle. Principalement parce que le même « grand public » doit aujourd’hui travailler, pour 90%, sur ordinateur et qu’il n’a ni le temps ni l’envie de passer à des interfaces tactiles pour gogol en gros rectangles.

Ça fait 15 ans que tout le monde apprend à faire des putains de macros Excel : personne va lâcher l’affaire si facilement. Des milliers de carrière ont été bâties sur ces trucs.

La preuve que le design et les « innovations » ne prennent pas le pas sur la praticité ?
90% des entreprises ignorent les Mac et continuent de bosser sur PC.
Même au niveau perso, je fais partie des 19 connards de tout Spotify à supplier de bosser sur PC, tellement c’est plus customisable et pratique que de taffer sur l’usine à pommes de l’ami Steve. Feu soit son col roulé.

P’tête chuis un bouffon… Je pense pas. Pragmatique, je suis.

Bref… Cette semaine est censée annoncer l’avènement de tout le paradigme digital… Un gros virement vers le tout tactile qu’on nous murmure à l’oreille depuis des années.

Thèse 48 de la Société du Spectacle

La valeur d’usage qui était implicitement comprise dans la valeur d’échange doit être maintenant explicitement proclamée, dans la réalité inversée du spectacle, justement parce que sa réalité effective est rongée par l’économie marchande surdéveloppée ; et qu’une pseudo-justification devient nécessaire à la fausse vie.

Dans ta gueule, progrès.

On en reparle dans un an mais je vous le dis – et vous l’aurez lu ici en premier comme disent les journalistes web – on ouvre surtout la semaine de la bullshit magique, celle d’un futur fantasmé, résultat d’un présent frustré par les tentatives avortées d’un passé aventureux.

(note : penser à modifier la dernière phrase, fait trop Chronic’art, i want to believe in Dantec)

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. octobre 26, 2012 12:35

    Depuis le temps que je dis que le progrès c’est pour les cons…

    – envoyé depuis le futur –

  2. octobre 26, 2012 13:33

    Je suis grave d’accord. Innovation n’est pas toujours synonyme de Progrès. Ne pas oublier que si les constructeurs sont à ce point à fond sur le tactile c’est parce qu’ils voudraient bien nous faire TOUT RACHETER, comme disait l’autre.

    Sinon j’ai rien compris à la citation de la Société du pestacle.

    • octobre 26, 2012 16:25

      ça dit qu’on surmarkète à mort des « nouveautés » justement parce qu’elles n’ont déjà plus de vraie valeur.
      « si on t’entend pas, crie plus fort »

  3. octobre 26, 2012 13:57

    Qu’est-ce que j’apprends BoumBox ? tu bosses chez Spotify ? peux-tu demander à la régie de mettre ENFIN au point leur outil magique qui sert à capper les campagnes ? Je n’en peux plus des 27 ODE sur Flunchlevietnam, Norauto et WilliamLawson et le loto et tout. JE.N’EN.PEUX.PLUS. (et non, je ne vais pas payer un abonnement payant EXPRES pour vous faire plaisir). Merci d’avance et bravo pour tout : les mots, les photos, les points de vue…

    • 2goldfish permalink*
      octobre 26, 2012 14:01

      « Bonjour Spotify, tu peux apporter des améliorations à ton service pour lequel je refuse de payer » Ca doit être fatigant d’entendre ça toute la journée ^^

      •        permalink
        octobre 26, 2012 16:04

        Y’a de la pub visuelle aussi dans la version gratuite. Donc on paye.

    • octobre 26, 2012 14:56

      Yop Guillaume, mais ça cappe, ça cappe, ça cappe à 3ou4/jour il me semble sur les campagnes citées. Il y a plein de volume, voilà tout. ;)
      Et mieux veut des pubs de marque que des autopromos. C’est les pubs de marque qui rémunèrent les ayant-droits du catalogue après tout.

      Et faut pas écouter Fish, oui, on veut apporter les mêmes améliorations au service gratuit et au payant. Spotify est là aussi pour donner le choix de ne pas payer. :)

  4. 2goldfish permalink*
    octobre 26, 2012 13:59

    De toute façon l’avenir c’est les laptops avec Kinect intégré pour pouvoir faire des doigts à son ordi comme dans les stock photos.

  5.        permalink
    octobre 26, 2012 16:08

    Somebody said Stupify thread?

  6. Atombreicher permalink
    octobre 29, 2012 03:07

    Comme d’habitude, Boumbox, c’est magique.
    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :