Skip to content

Business des réseaux indiscrets : Cisco & Facebook

septembre 28, 2011

Parfois, t’as un super plan, une occasion en or de faire du bon business juteux, mais un de tes employés fait la tronche pour une vague question de moratoire international et transmet en secret tes infos confidentielles à Human Rights Watch. Ensuite, cette saloperie d’ONG se sert de ça pour expliquer partout à quel point t’es un gros bâtard.

Si vous avez raté le film, c’est ce qui est arrivé à Cisco Systems au début du mois. Après s’être fait griller à répétition en train d’aider le gouvernement Chinois à améliorer leur système de « protection de l’internet » (le Golden Shield) et  avoir juré sur la vie de leur mère qu’ils ne faisaient rien d’autre que de vendre du matériel  Yankee standard-config-d’usine-on-a-rien-modifié-promis-juré, les boys de San Francisco se sont refait épinglé, l’un de leurs employés ayant transmis à l’ONG un PowerPoint commercial destiné à leurs clients : les hauts fonctionnaires de la glorieuse République Populaire de Chine.

Notez bien que sur le papier, il n’y a rien d’illégal à vendre du matos à la Chine (immoral, oui, mais pas illégal…), ce que Human Rights Watch reproche à Cisco, c’est plutôt  d’avoir utilisé une base de données (générée par système de surveillance chinois) de citoyen « douteux » afin d’affiner leur offre et de proposer, littéralement, un nouveau système capable de « reconnaître jusqu’à 90% des photographies des Falun Gong » – un mouvement spirituel soupçonné d’abriter de nombreux opposants et cyber-dissidents.

Avec cette pièce en main, Human Rights Watch joue donc une nouvelle carte dans son procès contre Cisco, le droit américain permettant de poursuivre en justice une société suspectée d’avoir favorisé des violations des droits fondamentaux même à l’étranger. Les gentils gouvernements des démocraties modernes se sont toutes déclarées satisfaites de l’action de Human Rights Watch, clamant à qui mieux-mieux que la défense des libertés est la chose la plus sacrée du monde. C’est mignon.

Pendant ce temps, de notre côté de l’Oural, le monde découvre ébahi (mais incertain) la dernière trouvaille de Marky Mark ZuckerBe : la Timeline Facebook ! Une évolution logique, vraiment… Lorsque ton réseau est unanimement critiqué pour s’inviter dans la vie privée des utilisateurs, le meilleur moyen de s’allier la confiance des masses, c’est de rendre leur vie et leurs histoires encore plus visible qu’avant ! J’oubliais le Ticker, l’outil de tracking pour stalker tous tes amis en temps réel. Ajoutez les Apps, ces chouettes partenariats qui partagent les user datas entre Facebook et ses entreprises copines, on est déjà pas mal quadrillés…

Qui a dit malaise ? C’est fun !

C’est tellement  fun que Marky et Chris Cox trouvaient tout à fait sain et normal, durant le F8, de projeter l’un le profil de sa copine, l’autre les photos de son mariage afin d’illustrer le nouveau Facebook. A un moment, y’a aussi eu un chien.

Après les smart-lists et la reconnaissance faciale qui tague automatiquement les photos des tes amis, on se demanderait presque comment Facebook China fait pour passer au travers des mêmes accusations qui accablent l’ami Cisco.

Aujourd’hui, on est bien rassurés (euh…) de savoir que Facebook n’utilise ces pétra-octets de données personnelles que dans un objectif commercial : pour vendre ses pubs et renseigner le community manager de La Courtepaille de votre préférence pour les bébés bien frais.

Le fichage volontaire… Qui en profitera demain ?
Tous les gouvernements en rêvent, heureusement ils n’ont plus d’argent.

Ou attendez, c’est lequel déjà le gouvernement pété de thunes qui est courtisé par toutes les boîtes high-tech de la planète ?

Advertisements
9 commentaires leave one →
  1. septembre 28, 2011 11:40

    Dans la série « Faisons du commerce équitable en Chine », qui a dit :
    « Ce n’est pas mon boulot de comprendre quel usage ils en feront réellement. Mon travail est de répondre à l’appel d’offres. » ?

  2. z241 permalink
    septembre 28, 2011 14:44

    1. Falun Gong est souvent appelé « mouvement spirituel », mais c’est surtout une secte extrêmement dangereuse (références à la fin du monde continuelles, membres poussés à l’auto-immolation, racisme, etc). Cf Wikipedia notamment.

    2. peta-octets, pas petra.

    • 2goldfish permalink*
      septembre 28, 2011 15:29

      « mouvement spirituel », « secte », « religion »… c’est un peu pareil tout ça.

    • septembre 28, 2011 16:21

      Les petra-octets, c’est des peta-octets russes mal maquillés.

    • recher permalink
      septembre 28, 2011 16:25

      Non non, c’est vraiment « petra-octets ». Parce que en fait c’est de le ha-ha-ha humour, m’voyez.

      C’est aussi une subtile référence à Taxi 2, avec Petra et sa mini-culotte couleur peau qui se bat contre les ninjas-yakuzas-toyotas, et qu’on y voit tout.

      Falun Gong, connaît pas. Moi je connais Farang Ding Dong, et ça vaut son pesant de NSFW. Essayez-le pour voir.

      • septembre 28, 2011 18:13

        +2, thankiou Recher.
        Mais peut-être que Farang Ding Dong cache aussi des cyber-dissidents dans ses rangs ?

  3.                 permalink
    septembre 29, 2011 13:04

    ‘MERICUHH!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :