Skip to content

Pourquoi on s’ennuie sur Facebook

septembre 22, 2011

Dans quelques heures se tiendra la nouvelle conférence des développeurs Facebook, F8, et des rumeurs plutôt crédibles prédisent que Zuckerberg va y révéler des nouveaux boutons qui viendront s’ajouter au like : « Watched », « Listened », « Read » et « Want ».

Ces dernières semaines Facebook avait dévoilé des innovations sans aucun doutes lancées dans la panique qui a suivit les débuts de Google+ : les listes d’amis « intelligentes » (enfin, elles sont plutôt stupides dans la pratique), la possibilité de suivre des gens sans qu’ils vous acceptent comme amis, et un nouveau newsfeed. Bref, des nouveauté destinées aux utilisateurs, qui n’intéressent donc pas les clients de Facebook (pas vous ! j’ai parlé des clients, ceux qui achètent de l’espace publicitaire !).

Les nouveaux boutons par contre, ne nous aideront ni à avoir du contenu plus intéressant dans notre feed, ni à mieux communiquer avec notre réseau. Ils ne rendront pas notre expérience plus enrichissante ou plus agréable. Ils serviront uniquement à dresser un portrait encore plus complet des utilisateurs de Facebook, comme d’habitude, qui servira à Facebook à vendre des pubs encore mieux ciblées. Mais il ne faut pas croire que ça n’intéresse que les marques.

WTF gif

Prenez le bouton « listened ». En gros, ce que va faire Facebook avec ce bouton c’est tenter de se transformer en super Last FM (d’autant plus qu’il y aura une sorte de partenariat avec Spotify). Last FM est censé vous aider à découvrir de la musique et d’autres personnes qui partagent les mêmes goûts que vous. Un usage de Last FM qui est moins mis en avant mais qui est pourtant prédominant, c’est celui de vitrine.

Sur Last FM il y a un top des chansons les plus honteuses, celles que les gens ont écoutées puis effacées de leur profil Last FM. C’est parce qu’un profil Last FM, c’est avant tout un outil de personal branding, un autoportrait qu’on essaye de rendre flatteur.

Sur Facebook c’est pareil : si les gens ont spontanément créées des pages « Nutella » et « Apple » longtemps avant que les marques n’envahissent Facebook, ce n’était ni pour avoir des news de la marque ou des réductions, c’était pour s’afficher publiquement comme le genre de personne qui aime le Nutella ou Apple, quoi que ça puisse bien vouloir dire.

hipster ariel

Facebook c’est bien sur aussi le chat, les commentaires et la messagerie, tout un tas d’outils de communication. Mais si vous y regardez de plus près, la communication n’est qu’une petite partie de votre newsfeed. On fait remarquer que les marques ont du mal à avoir plus d’1% de fans qui interagissent avec elles, mais au final, nous ne faisons pas beaucoup plus : même quand on a deux cent amis, on dépasse rarement les cinq likes et commentaires.

Le newsfeed sur Facebook n’est pas vraiment un lieu de communication. C’est avant tout un lieu où on lit tout un tas d’affirmations disjointes « Jean Paul aime la vie », « Jean Jacques et Jean Bidule sont maintenant amis », « Jean Crêpe a partagé un lien ». Ce n’est pas une conversation, c’est une série de touches dans des portraits impressionnistes.

 I warned ya! Didn't I warn ya? That colored chalk was forged by Lucifer himself.

La plupart des études montrent que les plus vieux inscrits sur Facebook participent de moins en moins. Mon hypothèse, c’est que chaque like est de moins en moins important : quand vous n’avez encore indiqué que deux films préférés, le troisième est important dans votre portrait. Le centième par contre ne change plus grand chose. Si votre portrait est complet et que celui de vos amis l’est aussi, Facebook ne vous intéressera que pour la communication.

Le problème, c’est que Facebook sait monétiser votre personal branding mais pas vos communications, et met donc de plus en plus le premier en avant. Et nous, sur Facebook, on s’ennuie.

Advertisements
13 commentaires leave one →
  1. 2goldfish permalink*
    septembre 22, 2011 10:08

    Ah, et donc apparemment les annonces de Facebook dans les jours à venir iraient plus loin que les nouveaux boutons et tenteraient de régler ce problème de l’ennui. A voir… http://mashable.com/2011/09/21/prepare-for-the-new-facebook/

  2.              permalink
    septembre 22, 2011 10:42

    Je ne vais plus guère sur The Facebook.

  3. Bender permalink
    septembre 22, 2011 10:50

  4. Baleine des sables permalink
    septembre 22, 2011 12:12

    Je trouve ça bien le changement. Même si dans le fond, ça va pas changer grand chose à notre utilisation, ça redonne un intérêt du style « oh ils ont changé la disposition des meubles. »

  5. Dinkleberg permalink
    septembre 22, 2011 14:35

  6. 2goldfish permalink*
    septembre 22, 2011 14:54

  7. Scumbag Steve permalink
    septembre 22, 2011 15:35

  8. septembre 22, 2011 15:52

  9. septembre 23, 2011 09:49

    Ah tiens. Sur Facebook, je m’amuse comme je m’amusais sur mon blog il y a huit ans : des statuts sans intérêt se transforment soudain en suite de jeux de mots stupides ou en conversations très intéressantes.
    Alors que sur Twitter, je m’ennuie comme un rameur, par exemple.

    • 2goldfish permalink*
      septembre 23, 2011 13:51

      Ca dépend sûrement du type de communauté que tu as sur Facebook et Twitter. Pour moi c’est clairement l’inverse.

      • 2goldfish permalink*
        septembre 23, 2011 13:52

        N’empêche que la Timeline qu’ils ont présenté hier c’est exactement le genre d’outil de personal branding dont je parlais. tous les nouveaux trucs sémantiques, faudrait vraiment que je vois ça en marche pour m’en faire une idée, par contre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :