Skip to content

Vendez vos actions Apple (ou pas)

août 30, 2011

Steve Jobs a-t-il quitté son poste de PDG à cause de son état de santé ? Probablement, oui, mais peut-être l’a-t-il annoncé précisément à ce moment pour une autre raison. Peut-être qu’il a arrêté parce qu’il avait amené Apple au sommet et qu’il est assez malin pour savoir qu’après numéro un, l’étape suivante c’est numéro 2.

Ne croyez pas que je suis un macfag, mais je suis tout sauf un fan de Steve Jobs. Apple est quand même bien parvenu au sommet selon la seule métrique qui compte vraiment : depuis quinze mois Apple vaut plus que Microsoft et pendant quelques heures il y a trois semaines, Apple est même passée devant Exxon pour devenir l’entreprise la plus chère du monde.

C’est peut-être un peu parce que Bill Gates avait (et a toujours) l’air du plus gros geek de l’univers alors qu’à ses débuts, Jobs ressemblait à un figurant dans une scène porno de Boogie Nights.

Steve Jobs, porn star

Steve Jobs est séduisant et malin. Quand Bill Gates était à sa place, le monde entier le détestait, alors que quand Steve part en retraite, des types qui ne connaissent rien aux nouvelles technologies écrivent des eulogies à Steve Jobs, ce Guttenberg du XXIème siècle.

Exxon est repassé devant Apple mais selon les analystes, ça ne va pas durer. Les marchés de la finance internationale sont censés être régulés par des algorithmes complexes, dans lesquels des analystes rentrent des données objectives comme le chiffre d’affaire, la pointure du PDG et le nombre d’employés licenciés. Les logiciels font leur boulot et disent, à la fin « vendez » ou « achetez », parfois même ils le font automatiquement.

Étrangement, pourtant, tout se passe comme si les données ne comptaient pas vraiment. Elles ne sont qu’un signal parmi d’autre, sans trop de rapport avec la réalité. Apple a de très bons résultats, d’accord, mais le fait que Steve Jobs faisait bander tous les types sortis d’école de commerce et qui dirigent notre monde, ça compte aussi pour beaucoup dans le prix de l’action Apple.

steve jobs meme

Seulement 3% des transactions financières sont liées à des échanges réels. Le reste, c’est de la spéculation. Donc en gros, 97% de la capitalisation d’Apple, d’Exxon et des autres est basée non pas sur leur valeur « réelle » (une construction pratiquement théorique au point où on en est) mais sur des anticipations, des signaux, des paris… bref, de la spéculation ou, comme on dit dans le reste du monde, du vent. Et Steve Jobs est très fort pour vendre du vent.

Apple n’a pas inventé les lecteurs mp3, les smartphones tactiles ou les tablettes. Apple a su leur apporter un sens du design qui les plaçait au dessus de la concurrence, mais le succès de l’iPod, l’iPhone et l’iPad, c’est au moins autant parce qu’Apple a su devenir une marque lifestyle que parce qu’un iPod c’est plus joli qu’un Archos. Les Apple Stores sont beaucoup plus impressionnants que les processeurs qu’on trouve dedans, et un Mac donne visiblement a son possesseur le même sentiment que les bonbons Werther’s Originals quand on est un petit acteur anglais dans une pub.

scumbag steve jobs

Le succès d’Apple sur les marchés, c’est celui du sentiment de supériorité. Apple est une marque de luxe, qui vend des produits avec un grand savoir faire et une marge encore plus grande, et il semble qu’au fond de leur coeur, les traders croient que l’avenir est dans le luxe. Ils n’ont pas tort, c’est un des secteurs qui se portent le mieux : depuis le début de la crise les ventes de MacDo ont explosé, mais celles de Vuitton aussi.

Apple qui passe devant Exxon, on en reparlera peut-être un jour comme le moment qui signalait la fin de l’ère de la consommation de masse, le moment où les riches sont devenus si riches que les pauvres n’intéressent plus personne. Sauf si Apple sans Steve Jobs ne fait plus rêver les investisseurs, et que tout ça se casse la gueule. Je ne suis pas Standards & Poors, j’en sais rien, moi.

Publicités
4 commentaires leave one →
  1.              permalink
    août 30, 2011 14:22

    Standard & poor?

  2. août 30, 2011 23:49

    Bon article, as usual. Par contre je serais un peu plus modéré que toi concernant la capitalisation boursière de ces boîtes, en particulier au sujet de la hype boursière autour d’Apple. Même si les phénomènes spéculatifs contiennent un grosse part d’irrationalité, la valorisation est calculée suivant des standards assez costauds : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ratio_financier (sans jamais être à l’abri d’une fraude bien sur).

    Le rapport entre Apple et Exxon est aussi un peu biaisé quand tu compares exxon (http://www.google.com/finance?q=NYSE%3AXOM) et apple (http://www.google.com/finance?q=NASDAQ%3AAAPL). Même si au global Apple vaut plus cher (sur le marché) tu peux remarquer qu’Apple est capitalisé à 927 millions d’actions contre les 4 milliards d’Exxon qui sont plus diluées, donc moins cher donc, plus volatiles etc…Comme tu le remarques dans l’article Apple triomphe grâce à ses fondamentaux business.

    C’est pourquoi je te dirais de garder tes actions Apple, mieux vaut ces temps-ci miser sur la Prius Apple qui investi en design, R&D, technos plutôt que le Pick up Truck Exxon ui rapporte lui aussi pas mal mais qui dépense en cours de route des en réparations de pipes lines non stop tout autour du monde et se traîne les coûts immenses et sans fins qui vont avec. Pas de ça dans les bureaux de Cuppertino ;)

    Si les maths financière et l’éco t’intéressent, je te conseille ce docu passionnant sur les « Quants », les matheux de la finance qui commencent à ce rendre compte qu’il nagent dans l’abstraction totale : http://topdocumentaryfilms.com/quants-alchemists-wall-street/

    enjoy !

    • 2goldfish permalink*
      août 31, 2011 09:05

      Hey, merci beaucoup pour ce commentaire. Mes connaissances en économie sont un peu légère, en finance particulièrement, tu l’auras remarqué. Je vais regarder ce doc en mangeant mon sandwich ce midi et me sentir moins bête après.

  3. mai 13, 2012 02:45

    Lorsqu une entreprise achète actif et passionnant bander ce soit un market à met une option sur sa nà gociation d options binaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :