Skip to content

La foire aux net-goinfres

août 24, 2011

Résumé du scandale du weekend pour ceux qui s’intéressaient plus à la Lybie ou à d’autres sujets triviaux : la Fédération Française des Télécoms a été bien embêtée par les révélations d’OWNI sur son intention de mettre fin à l’internet illimité. Le sujet a fait trois fois le tour de l’internet français, parce que la neutralité du net est un enjeu important pour les internautes, du moins dès qu’on touche à leur portefeuille et leur capacité de télécharger un torrent de Transformers 3.

Les portes paroles des trois FAI concernés (Bouygues, SFR et Orange) ont évidement nié en bloc dès le lundi, et le DG de la FFT a même donné une interview express au Figaro pour démentir. Enfin en tout cas, c’était un démenti à en croire les médias passe plat. En fait, c’était un tour de passe passe assez balourd : ce n’est pas la fin de l’internet illimité que veulent les gros FAI, c’est la création d’un internet limité. Grosse différence. Et de nous expliquer que tout est la faute aux « net goinfres », ces méchants geeks-nolife-puceaux qui prennent toute la bande passante aux usagers « normaux » des FAI.

Cette stratégie reviendra les hanter au moment de lancer leurs forfaits différenciés : insulter ses futurs clients premium, c’est pas très malin.

mr creosote

Les net-goinfres seraient, selon les FAI, ces types qui font un usage intensif d’internet en allant sur Youtube, Dailymotion, et même Facebook, au lieu de se contenter de surfer et d’aller lire leurs e-mails comme l’immense majorité des internautes (en 1999 ?). Aussi, ils téléchargent des films toute la journée.

J’imagine qu’on peut aussi qualifier de net-goinfre un type qui enregistre en HD le dernier épisode de l’Amour Est Dans Le Pré sur sa box tout en regardant sur M6 Replay l’épisode précédent qu’il avait loupé. Pas exactement un gros geek, pas un technophile qui abuse du système, juste quelqu’un a qui la pub a vendu une connexion « 20 Mégas » en mettant en avant exactement ces usages là. Et je ne vous parle même pas des offres de VOD.

Si nous sommes des net-goinfres, ce sont les FAI qui nous tendent la cuiller, comme le serveur joué par John Cleese dans ce sketch du Sens de la Vie.

Mais les FAI ne veulent pas nous faire payer que nous. Ils sont en position dominante, et les ententes commerciales ne sont illégales qu’à partir du moment où on se fait attraper. Les FAI veulent donc attaquer la neutralité des réseaux par un autre moyen : faire payer les sites comme Youtube par la faute de qui nous utilisons tant de bande passante.

C’est ce qui a poussé Henri de Bodinat, entrepreneur et blogueur chez Stratégies, a sortir de ses gonds dans un billet qu’OWNI a repris sous le titre « Les vrais net-goinfres, ce sont les FAI« . Son argument, c’est que les services offerts par ces entreprises gourmandes en bande passante sont justement ceux qui font le succès des offres internet des FAI, et que les faire payer ce serait mettre un frein à la liberté d’entreprendre sur internet et ralentir un des seuls secteurs d’activité qui pourrait nous sortir de la crise.

Ce n’est pas faux, mais ça ne justifie pas de qualifier la FFT d' »association de malfaiteurs ». Les FAI ne font que ce qu’elles sont censées faire, tenter de maximiser leur profit. Tous comme les sites qu’elles visent. Aucun n’est là pour sauver l’économie. Youtube et Dailymotion sont tout autant des goinfres.

J’étais surpris de voir cet article repris chez OWNI alors qu’il me semble allez à l’encontre de sa ligne éditoriale habituelle. Youtube, Google et les autres sont des menaces à la neutralité des réseaux parce que ce sont les principaux responsable de la transformation du web en Minitel 2.0.

En externalisant l’hébergement de vos vidéos, de vos mails, de vos documents, de vos photos, de vos mp3… bref, en mettant tout ce que vous pouvez imaginer dans le « cloud », vous participez à cette transformation de l’internet libre en un gigantesque service de minitel centralisé. Internet devient de moins en moins un réseau décentralisé et donc résistant à toutes sortes d’attaques (ce pourquoi il a été inventé).

Google docs, c’est bien pratique, Youtube aussi, et mon propre blog est hébergé par WordPress, donc je ne vais pas vous faire la morale. Si nous avions chacun notre petit serveur chez nous, pourtant, nous serions bien plus à l’abri le jour où des émeutes éclateront en France et où grâce à l’ACTA, le gouvernement nous coupera Youtube, Dailymotion, Twitter, WordPress et tous nos outils de journalisme citoyen.

Ces entreprises sont elles aussi des net-goinfres. Elles veulent tout recevoir de nous, elles ouvrent grand la bouche et nous ne leur tendons pas la cuiller mais la pelle. Ne jouons pas les surpris quand elles nous exploseront à la figure.

Nous sommes des net-goinfres, les FAI sont des net-goinfres et les sites sont des net-goinfres. La neutralité du net tout le monde s’en fout, les règles sont celles du capitalisme, et le capitalisme récompense la boulimie. Bon appétit.

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. août 24, 2011 12:07

    Merci pour les illustrations…

    La peur que j’ai malgré tout, c’est que nous hommes parmi les mieux lotis, en France, niveau prix/prestations et liberté de net en général. Il faut se battre pour garder ça (après tout, c’est comme un acquis social). Mais à présent que je vis outre-Rhin, je regrette le triple-play à 30€/mois, les clips sur Google bloqués sur la base de supposions, etc.

    Aux LAN, citoyens!

  2. seb permalink
    août 27, 2011 12:34

    Le minitel et sa facture de 1000Frs qui arrivait a la maison. C’était pour moi un sale moment et la confiscation de mon TO9 pour quelques semaines.

  3. janvier 24, 2012 11:29

    Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

  4. janvier 31, 2012 00:32

    Désolé Audrey, votre design est trop bleu, nous ne voulons pas être assimilés à l’UMP. Recontactez nous lorsque votre design sera violet à pois jaunes, selon nos études, cette mosaïque est la plus représentative de l’indépendance politique et religieuse des médias du néo-internet. Merci Audrey.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :