Skip to content

Théorie économique du piratage

février 25, 2011

Je vais aujourd’hui vous présenter une nouvelle théorie qui pourrait bien me valoir un Nobel d’économie  tant elle a le potentiel de changer tout ce qu’on croit savoir sur les bulles économiques.

Regardez ce graphique qui représente l’état catastrophique de l’industrie musicale aujourd’hui :

graphique industrie de la musique

Un économiste old school a qui on aurait montré une version non légendée du graphique aurait dit « facile, c’est une bulle ! ». Voyez vous même à quoi une bulle est censée ressembler :

bulle économique graphique

Sauf qu’on sait tous que l’industrie du disque est dans cet état à cause du piratage.

La conclusion logique, c’est que c’est le piratage et non le marché qui cause les bulles économiques. La crise des subprimes a été provoquées par les américains ont piraté leur maison. La bulle internet, c’est la faute de toutes ces start up qui ont piraté de la thune et la légendaire « crise de la tulipe » en Hollande au XVIIème siècle a surement du être causée par des pirates qui téléchargeaient des tulipes impunément.

Mes études réalisées auprès de Google image montrent que les pirates sont prêts à frapper sur d’autres marchés à tout moment. Jj’ai même identifié les deux industries auquelles ils prévoient de s’attaquer prochainement : l’industrie agro-alimentaire et les transports.

YOU WOULDN'T DOWNLOAD A PIZZA

you wouldn't download a car

Voilà, donc, l’essentiel de ma théorie : les crises économiques sont de votre faute à tous, pas de celle des marchés qui sont de petites choses fragiles que vous salissez avec vos comportements irresponsables. Soit vous confessez, soit on est obligés de dire que l’industrie du disque est dans une phase de récession prévisible et que tout le monde a comme d’habitude été trop bête pour la voir venir.

Publicités
14 commentaires leave one →
  1. février 25, 2011 15:53

    Ya pas encore de moyen de télécharger des choses réelles !
    Pi ça serais pas cool pour le marché de la Contrefaçon !

    « Bon j’vais me Download une Pizza, sans bout de Trojan j’espère ! »

  2. février 25, 2011 17:02

    C’est sûr qu’on rigole quand on est derrière son écran mais qu’on on voit un artiste mourir dans ses bras et qu’on ne peut rien faire pour le sauver ben là c’est autre chose.

  3. Seb permalink
    février 25, 2011 20:57

    Interessant, donc finalement la bulle c’était la vente de disque alors que la musique doit rester un spectacle vivant. Et on ne dois payer que pour du live.

    • 2goldfish permalink*
      février 26, 2011 12:54

      La bulle, ça n’était pas la « vente de disque » mais celle de CD albums chers et pleins de fillers. Evidemment ce graphique ne veut pas dire grand chose puisqu’on ne sait même pas si les chiffres prennent en compte l’inflation, mais ça n’empêchera personne, nous les premiers, d’en tirer des conclusions hatives ;)

      • mars 17, 2011 15:40

        Ahah l’inflation n’aurait pu faire qu’augmenter les chiffres. C’est le principe même de l’inflation : tout augmente : les prix et les recettes.

      • 2goldfish permalink*
        mars 17, 2011 17:11

        Justement, ce que je voulais dire c’est que l’inflation gonfle peut-être les chiffres et nous abuse.

      • Baleine des sables permalink
        mars 17, 2011 17:41

        Il faut chercher les graph inflation-adjusted.
        La version correcte de ton premier graphique serait donc :

        Source.

      • 2goldfish permalink*
        mars 17, 2011 20:18

        Je me doutais que ça ressemblerait plus à ça. Il y a quand même clairement un côté « bulle ».

      • Baleine des sables permalink
        mars 18, 2011 00:11

        Je ne suis pas d’accord et je trouve l’emploi du terme bulle un peu abusif ici. Je parlerais plutôt de cycle de marché haussier suivi d’une marché baissier (bull/bear).
        Une bulle consiste plus en l’explosion d’un marché de manière déconnectée de la réalité, suivie d’une forte correction. Ici, ça reste très concret, ce sont des ventes de biens.

        Cf la bulle informatique des années 2000.

  4. LeChienPistache permalink
    février 26, 2011 11:11

    Mon prochain fond d’écran pour longtemps sera très probablement « les étapes d’une bulle », tant tous ces termes explicatifs à la fulgurante puissance évocatrice sur le plan poétique m’ont laissé sans voix, jusqu’à maintenant. Je suis bouleversé par cette rencontre improbable avec l’économie, merci, merci de tout cœur. Et j’aime bien les tulipes.

  5. 2goldfish permalink*
    février 26, 2011 12:59

    A la réflexion (un élément qui a manqué à la rédaction de cet article), je ne mérite pas le nobel, puisque je n’ai fait qu’exposer la théorie économique classique, celle qui guide chaque jour les décisions de nos dirigeants.
    Les américains ont « piraté » le système en empruntant de l’argent qu’en tant qu’agents rationnels ils auraient du savoir qu’ils ne pourraient le rembourser. Les startup de la première bulle internet (parce que l’éclatement de la seconde est pour bientôt) ont trompé les business angels avec des projections irréalistes… Au final, la conclusion est la même que la mienne : tout est de notre faute, avec nos comportements humains irrationnels.

  6. février 28, 2011 13:19

  7. février 28, 2011 15:03

    en même temps, vu que pendant que je suis sur internet j’oublie de manger -et de peser 300kgs-, ils ont vraiment du souci à se faire, les vendeurs de pizzas (et de voitures, car je me déplace assez moins aussi)!
    et si c’était la dés-entropie que les verts appellent de leurs voeux: tous des nolife, tout maigres, sales et sédentaires derrière nos écrans, avec juste une tasse de thé froid?

    sinon, pour pirater, il reste le vin avec USBwine : http://www.1jour1vin.com/fr/landingpages/usbwine

  8. février 28, 2011 19:55

    Fucking bubbles. How do they work?
    http://goo.gl/Pzu6w

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :