Skip to content

Vol en dessous d’un nid de coucou

novembre 22, 2010

On ne le dit pas souvent, occupés qu’on est à imaginer du fast-food pré-pensé pour intellos précaires et désoeuvrés, mais Goldfish et moi-même avons des boulots. Moi, je suis le CM d’Ulule, un site charmant plein de bonnes idées (pas les miennes, donc), localisé dans un beau bâtiment du 20e arrondissement, à un étage de différence avec Rue89. Rue89, sur toutes les lèvres ce matin, pour avoir été victime d’un cambriolage dans la nuit de Samedi à Dimanche (pendant que moi je mangeais des pizzas en fêtant le Beaujolais nouveau dans l’obscurité pailletée de la nuit parisienne).

Alors bien sûr, après les « affaires » Médiapart / Le Monde. De nombreuses voix se sont élevées, rattachant cette nouvelle cambriole (Rue89 s’est fait cambriolé 2 fois cette année) à une parano politico-médiatique déjà bien bâtie. Evidemment, Rue89 joue un peu de cet angle (qui leur en voudrait ?), et contribue à faire tourner la machine. Mais peu de mots, voire aucun, dans tous les articles traitant de ce cambriolage, sur les 3 autres boîtes dont la porte a été défoncée et le matériel embarqué. Une start-up techno, un site d’info Européenne, ainsi qu’une boîte de com’ évènementielle qui a subit la majorité des prises.

Quatre cambriolages en une nuit donc : un joli butin. Ordis portables (uniquement, les fixes n’ont pas été touchés, ni les disques durs… autant pour le vol de datas sensibles), écrans géants, matos numérique… Bref, de l’objet, du consommable, du revendable. Du crapuleux. L’ordinateur de Pierre Haski ne sera pas ausculté aux RG, ou dans n’importe quelle boîte privée spécialisée dans la revente de données, il sera mis aux enchères sur eBay. Sauf que ça fait moins rêver de parler de simple cambriolage, comme il en arrive tant chaque jour dans cette ville (l’un des collaborateurs d’Ulule s’est fait cambriolé par plus tard que jeudi dernier). Par contre, invoquer le fantôme flippant de la surveillance politique, ça coco, c’est du bon !

Petit jeu : recoupez les lettres en gras dans l’illustration suivante. Indice : c’est une homme politique français d’origine hongroise.

Que les journaleux soient victimes de surveillances illicites, que leurs bureaux soient saccagés et fouillés, au mépris des principes républicains de la France du bonheur laïc, c’est moche, c’est sale, c’est dégradant. Qu’on utilise ces fortes suspicions, dans un climat médiatique qui paranoïse, pour laisser de côté les faits et mettre en avant la théorie conspirationniste avec un air de ne pas y toucher… ce n’est pas beaucoup mieux. Je ne dis pas que c’est le fait des gens de Rue89, au demeurant plutôt sympas, mais celui d’une presse nationale en mal de storytelling, qui prend le parti de la victimisation avec des pincettes, elle qui sait si bien les dégâts en crédibilité qu’une telle posture peut impliquer, mais pourtant sans honte et surtout… sans investigation.

Je peux me gourer, j’ai certainement pas la science infuse. Mais des voleurs de données sensibles qui se barrent sans les disques durs, et qui passent 6 heures à vider tous les bureaux qu’ils réussissent à ouvrir, ça me fait doucement marrer comme théorie. Oubliez le Watergate. Ce qu’il faut chercher, c’est juste une Camionnette.

Advertisements
24 commentaires leave one →
  1. novembre 22, 2010 17:06

    Tu as tellement raison, fuck l’emballement médiatique. On est plus dans le journalisme, on est dans la brève de comptoir. Que les gens de Rue89 soient choqués, consternés, tout ce qu’on veut c’est normal, qu’on crie sans preuves à la conspiration (j’aurais pas forcément été contre…) c’est juste bête.

  2. Zélia permalink
    novembre 22, 2010 17:07

    bonjour !
    malheureusement même si cette fois il semble que c était juste un cambriolage frauduleux..Que dire de tous les bureaux qui ont été saccagés, ordinateurs volés, journalistes écoutés ?
    Ne crois tu pas que ce cambriolage pouvait aussi être soupçonné d être du même type ?
    A une époque où la liberté de la presse n’existe plus, où celle ci est complètement bafouée, un média de l’opposition comme Rue 89 pouvait largement soupçonner que ce soit les mêmes personnes.

    Après, tu dis qu’ils sont en mal de story telling ? As tu déjà lu certains de leurs articles, t es tu rendu compte de ce qui se passe en France avec le journalisme aujourd’hui et avec le pouvoir en général ?

    Rue 89 n’est pas en mal de story telling , l’actu est suffisamment dégeu pour ne pas avoir besoin de ça.

    Désolé, mais je pouvais pas te laisser dire ça.
    Après , désolé que vous ayez subi un cambriolage aussi. Surveillez vos appareils électroniques, ça se multiplie à mort en ce moment.

    • novembre 22, 2010 17:12

      Relecture :
      « Je ne dis pas que c’est le fait des gens de Rue89, au demeurant plutôt sympas, mais celui d’une presse nationale en mal de storytelling, qui prend le parti de la victimisation avec des pincettes… »
      Ensuite, ce n’est pas en propageant des rumeurs de complot et de pressions qu’on assainit le climat de la presse.
      Et oui, les cambriolages c’est triste.

      • 2goldfish permalink*
        novembre 22, 2010 18:41

        Faut arrêter de parler de « vrais » sujet, on attire les commentaires des gens qui lisent pas les articles.

  3. Marmitte permalink
    novembre 23, 2010 12:50

    Ben et si les « services spéciaux » avaient organisé le cambriolage de plusieurs bureau pour faire croire à « juste un cambriolage ».
    T’y a pensé à ça? ^^
    Sinon, c’est sur surveillance ou pas? Ca a été filmé ou bien?

    • novembre 23, 2010 15:22

      Agent Scully, voici l’agent Mulder, vous allez enquêter ensemble.

    • 2goldfish permalink*
      novembre 23, 2010 16:25

      Ils n’ont pas prit la peine de se cacher vraiment quand ils ont cambriolé Mediapart, le Point et le journaliste du Monde. La méthode ici est simplement trop différente.

      • Marmitte permalink
        novembre 23, 2010 16:52

        Je pensais que vous auriez repéré mon ironie :-(

      • 2goldfish permalink*
        novembre 23, 2010 16:54

        Désolé, on s’est prit une vague de commentateurs premier degrés sur ces derniers articles, on a perdu notre sens de l’humour. La situation est grave !

      • novembre 23, 2010 17:23

        Moi j’avais repéré, c’est Fifish qui surchauffe. ;p

  4. Seb permalink
    novembre 23, 2010 16:24

    Si la gauche gagne en 2012, rue89 et mediapart peuvent fermer boutique. Ils vont donc jusque là essayer d’amasser un max d’abonnés pour essayer de tenir le choc. Et donc pour cela enchainer les BUZZ quel qu’ils soient.

    • 2goldfish permalink*
      novembre 23, 2010 16:26

      En fait ce que tu dis c’est que tu veux faire Mulder, c’est ça ?

  5. HenZ permalink
    novembre 24, 2010 02:21

    Moi je veux faire l’homme à la cigarette, même si je fume pas. Je veux bien m’adapter pour le rôle.

  6. Seb permalink
    novembre 24, 2010 12:08

    Je préfères faire Scully en fait, je crois que j’ai toujours rêvé d’être une grosse rousse autoritaire.

    • Gillian Anderson permalink
      novembre 24, 2010 12:27

      QUI EST GROSSE ??!!!

      • Dana Scully permalink
        novembre 25, 2010 11:30

        QUI EST ROUSSE ??!!

  7. Anette permalink
    novembre 24, 2010 13:28

    Ils se sont vraiment foutu de notre gueule. Ils ont attendus que d’autres journaux révèlent l’existence de cambriolages annexes pour modifier l’article qui omettait complètement ce fait qu’ils ne pouvaient ignorer et qui était important.
    Ils ont ENCORE manipulé l’information.
    Maintenant que d’autres sites ont révélé les autres cambriolages ils sont bien marrants de dire qu’il faut pas tomber dans la parano. Je suis degoutee.

  8. Pierre Benayoun permalink
    novembre 24, 2010 15:42

    2 choses (bon aller 3 je suis en forme) :
    1) il est raffraichissant de rappeler que le monde médiatique soit capable en même temps de hurler à la conspiration et « oublie » dans le même temps de faire son travail : citer les faits. Merci donc pour cet article.
    2) Ceci étant dit. Si j’étais un méchant agent secret et si je voulais fouiller lesPCs de Rue89 je ne me gênerait pas pour camoufler cela en cambriolage crapuleux : en visitant aussi les autres entreprises de l’immeuble et en volant aussi « de l’objet, du consommable, du revendable ».
    3) On ne peut donc rien dire à l’heure actuelle : laissons la justice et les (bons) journalistes traiter le dossier..

  9. ­­­­­ permalink
    novembre 24, 2010 18:25

    Les « bons » journalistes, c’est ceux qui sont pédophiles ?

  10. LeChienPistache permalink
    novembre 26, 2010 12:13

    Bravo pour cet article, je l’aime bien classique sobre, efficace, je ne commente pas tout le temps (heureusement) mais là j’ai eu envie!

    Sinon je remercie 2Goldfish d’avoir parlé de la dissonance cognitive il y a quelques années au détour d’une vanne, ça me permet d’aborder avec une pseudo-once de culture certains commentaires un peu passionnés ici je trouve. Si on parle de croyances là où on essaie d’évoquer les faits et un constat, je ne suis pas sûr que le résultat sonne chouette, mais bon hein, je suis personne. Au revoir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :