Skip to content

Inventer des mots

août 23, 2010

La dernière fois, je suis tombé sur un article que j’avais trouvé assez chiant. Titre : « La guerre des néologismes, la défaite du sens« , on se doute que le mec va pondre un oeuf où il va accuser tous les vilains bloggers et les cons de journalistes et les diaboliques marketeux d’avoir inventé tout un tas de termes pour accompagner chaque micro-évolution techno-sociale du Web depuis 2005. Sérieux, il dit vraiment que ça. Sur 5000 signes. Je viens de te sauver 20 minutes de lecture stérile. De rien.

Alors, est-ce qu’on a besoin de tout ces mots ? Non.
Est-ce une raison pour conjuguer le Web participatif à toutes les sauces afin de tuer définitivement les trucs 2.0, social marketing, crowdsourcing et autres web squared ? Non.

Vous avez le tournis vous, à découvrir de nouvelles appellations chaque jour de la vie ? Pas pour si peu, hein ?… Que tous les anglicismes zarbis créés sur un Powerpoint et repris à travers le réseau ne veulent pas forcément dire grand chose, certes, et ça donne de drôles de Social marketing bullshit bingo. Mais mince quoi ! S’en offusquer au point de vouloir les effacer du vocabulaire parce que « Bordel, un néologisme ça se mérite ! » c’est quand même super froid et ringard.

Bah ouais. Ringard. J’ai pas mieux.
(Là, je pars à Naples)
(9 jours plus tard, les vacances étaient bien, merci)

Donc ouais, on a tous nos petites crispations syntaxiques. Moi je crache souvent sur les acronymes revenus du cimetière cérébral grâce à Twitter : les Lol, Fail et autres Epic. Je le fais avec beaucoup de mauvaise foi, certes, mais sincèrement. C’est l’un des premiers plaisirs verbaux que l’on découvre, toute langue et culture confondues : inventer des mots, jouer avec eux et leur faire revêtir de nouveaux sens. De là à les utiliser dans la vie courante et (victoire !) les faire accepter, le kiff n’en est que plus grand. C’est même devenu un métier, concepteur-rédacteur. Se supprimer ces petits plaisirs de langue sous la pression de ce vieux monsieur aigri qu’est le sens : ach mein Gött, c’est tout sauf naturel.

Et sérieux, à pinailler en rond en regardant dialectiquement ses pieds, on en oublierait presque que les mots inventés peuvent avoir une autre utilisation : repérer les fraudeurs. Ceux qui s’en servent pour faire joli, ceux qui ne pigent pas leur sens supposé, leur intérêt, leur potentiel, ceux qui s’en servent au 1er degré.
Et ils sont nombreux ! 2goldfish et ouame on en croise souvent aux rencontres de community manager : des enchemisés plein de confiance qui gouaillent à qui mieux mieux, avançant leurs milliers de followers et leur blog social media en guise d’arguments marketing. Des gens qui font du quali, t’as vu ? Ils te le précisent parce que sans doute que toi tu fais de la merde, mais ils aimeraient bien entrer dans ton réseau, un peu comme un vendeur d’encyclopédie qui met le pied dans ta porte. Ceux là, c’est du sport, t’as un néologisme par phrase, de vrais dicos, ils doivent avoir un petit calepin pour tout se rappeler.

Moi j’en colle souvent dans les dîners, ou avec mes potes qui sont pas du Web, je tartine des phrases à la con pour rigoler et je me marre et devinant leur facepalm intérieur. Je le fais parfois avec les pros, pour voir comment ils réagissent, tester l’eau qui dort. Et je le fais pour golri avec les oiseaux du même genre à imaginer du social sex, du leverage networking ou du viral paradigm… On a les blagues qu’on peut.

Bref, quand on est créatifs, on invente des termes, ou on en réinvente. Contrairement à ce qu’on croit, c’est rarement le marketing qui mène la danse, les néologismes sont inventés par un tout seul, repris et réutilisés parce qu’ils collent bien, comme un pièce au milieu du puzzle. On fait souvent n’imp’ avec les bonnes idées, d’accord. Mais l’important c’est de continuer à jouer – ça vaut toujours mieux que de bosser. Kamoulox.

Advertisements
10 commentaires leave one →
  1. 2goldfish permalink*
    août 23, 2010 10:47

    Tiens, on peut liker les articles sur WordPress maintenant. J’aime bien dire « liker » dans la vraie vie, parce que ça n’a pas vraiment le même sens que « aimer », non ?

  2. août 23, 2010 13:32

    OUI aux néologismes à foison et tous azimuts, avec cependant les deux réserves suivantes :

    1) utilisés dans le bon contexte (lorsque ça fait du sens, entre potes, au second degré, etc.),

    2) utilisés uniquement si on a déjà des bases suffisantes en langage « académique ».

    (je vois pas le bouton « like »)

    • 2goldfish permalink*
      août 23, 2010 14:01

      Il faut se loguer pour avoir le droit de liker.

  3. août 23, 2010 16:51

    Bah ouais, liker c’est plus pareil qu’aimer passque quand tu dis « j’aime un article » tu as tendance à être sincère. Alors que « liker » c’est web, c’est 2.0 c’est trendy bitchy et du coup tu peux liker quelqu’un que tu considère comme un gros connard mais qui te fera ptet un backlink après.

    D’ailleurs, tes com’, ils sont en do-follow? Pour savoir si je like ou si j’aime ;-)

    • 2goldfish permalink*
      août 23, 2010 16:58

      No Follow malheureusement, parce qu’on n’a jamais pris le temps de quitter wordpress.com, son hébergement gratuit et ses options très limitées. On est des gros flemmards.

  4. HenZ permalink
    août 24, 2010 00:07

    Oui!

  5. Antoine Dupin permalink
    septembre 20, 2010 12:33

    Merci pour le « chiant », je comprends mieux pourquoi les enfants me jettent des cailloux dans la rue

    • septembre 21, 2010 11:05

      Oh Antoine, j’ai quand même pondéré en plaçant stratégiquement un « assez », pour ne pas trop froisser. ;)
      Ravi de te lire en tout cas, et je dois te remercier, car sans toi, je n’aurai pas pu écrire ma réponse.

      Donc :
      Merci plein m’sieur Dupin !

    • 2goldfish permalink*
      septembre 21, 2010 11:11

      C’est la loi des 17 méchants, sauf que c’est toi le méchant Fifi cette fois ci !

Trackbacks

  1. Facebook, Twitter: le vocabulaire s’adapte » Article » OWNI, Digital Journalism

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :