Skip to content

Ne tirez pas sur la Baleine

juin 11, 2010

Vous saviez que Michael Jackson avait délogé l’Iran des Trending Topics l’année dernière ? Vous savez que ça veut dire que Twitter est composé d’un ensemble de branleurs vains, irresponsables et tout ça tout ça ? Non ? Pourtant moi j’ai bien du lire cet article cinquante fois. En général, il est écrit sur un blog qui veut se faire repérer en crachant dans la soupe, dans la colonne de gauche là, juste à côté du bouton « follow me » et au dessus de celui qui dit « tweet this ! ».

fail whale

C’est un peu comme la fausse dichotomie sérieux/rigolo : les gens confondent conversation et réflexion. Les trending topics, c’est un truc bête et méchant, qui amasse des gros tas de données et qui les compte sans avoir aucune idée de leur sens ou de leur poids. C’est un outil statistique comme un autre, qui permet de déterminer des choses intéressantes, comme le fait que la consommation de coca connait un pic le mercredi et que celle de Red Bull pique par contre le weekend, mais qui ne vous mènera pas bien loin si votre cerveau n’a pas arrêté son évolution au stade du marketeux.

Les lecteurs de Twitter sont quoi qu’on en dise plus intelligent qu’une huître et sont capables de faire le tri quand ils lisent un tweet lolcat et un tweet sur, je sais pas, les baleines qui ont des tumeurs du trou dans la tête à cause de BP. Ils savent ce qui est important, et ce qui ne l’est pas. Surtout, ils décident eux même ce qui est important pour eux (et ils vous emmerdent, vous les moralistes à deux balles).

Le problème c’est que les utilisateurs de Twitter eux même ont tendance à crier partout les mérites de cet outil comme s’il était une fin en soi. Genre, dès que t’as plus de 200 followers tu commence à croire que ce que tu dis es important, comme si tu savais pas que sur tes 200 followers, à chaque minute, la moitié est occupée à autre chose et ne te liras pas pendant que l’autre est constituée de bots, de putes russes qui ne comprennent pas un mot de français et de types qui te suivent uniquement parce qu’ils espéraient que tu les suive en retour.

La conversation, la communication, c’est bien, mais ça n’est pas tout. La réflexion, la méditation, le repos… Tout ça ce sont des trucs plutôt bien, aussi. Importants, même. Pourtant bien avant même que l’interweb ne nous bouffe à tous le cerveau, les deux dernières décennies de pubs pour les télécoms ont ancré dans nos têtes l’idée que la communication était l’état le plus élevé de l’être humain.

Dans la réalité, si vous mettez deux personnes dans une pièce, il est probable qu’elles se racontent des blagues de cul. Alors que si vous mettez un type tout seul dans une pièce, il peut en ressortir avec les 120 journées de Sodome. Mettez cent million de branleurs sur un réseau social, ils vont produire au bas mot 40% de blabla inutile.

L’internet permet de diffuser autant d’info en plus que de désinfo. Pour chaque révélation de wikileak ou Rue89, on a un site en plus sur les illuminatis. L’un ne va pas sans l’autre. Un site de dingue comme celui de Jah « je me coupe les doigts pour accéder à la sagesse ultime », quelque part ça a une vraie valeur alors que comme dit Harry Tuttle, les tweets c’est souvent un peu comme le H de Hawaï, ça sert à rien.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :