Skip to content

Que sais-je ? Le Gif animé.

mars 11, 2010

« La collection de gifs animés d’un homme, c’est privé. Ça relève de son intimité. » Jyv L. – community manager de la France.

Le Gif animé est plus vieux que votre première connexion à Internet. Ça en jette, hein ? On avait même pas des abonnements illimités à AOL 56k que le Gif (prononcez Jif ou Guif, on s’en bat l’oeil…) traînait déjà dans les bas-fonds du web, format hype et popu à la fois, porteur de logo huppé ou des pires animations pensées par la lie de l’interweb.

Le Gif apparaît en 1987, lorsque CompuServe crée un format d’image couleur utilisant une compression super balèze, reléguant les habituels PCX et autres BMP au rang de pachydermes bien trop encombrants pour le téléchargement par les vieux modems tout lents.  La version animée du Gif naît deux ans plus tard, sous le nom de code 89a, et porte déjà en elle les qualités qui en ferait le parangon muet de l’expression culturelle du wateufeuk : un poids faible, une qualité crade et une lecture en boucle.

La question se pose : pourquoi, depuis les limbes de la Toile, le Gif animé est passé au travers de toutes les évolutions technologiques et de la révolution du flash, égal à lui-même et à chaque fois toujours plus populaire ?

Déjà grâce à la facilité de production du Gif animé. Des générateurs sont dispos à tous les coins de sites, si ce n’est en natif dans les logs de montage. Ouais. Mais c’est pas convaincant. C’est sans doute la nature même du truc qui le rend si attachant et populaire. Comme en mode, en animation ou en jeux vidéo, l’aspect rétro joue un rôle vital. Un bon vieux Gif animé, en plus de montrer un truc à crever de rire qui se répète à l’infini…

… te rappelle la bonne époque foireuse des newsgroups et autres mailing lists, ersatz exquis d’un passé où (comme toujours avec le passé) tout était plus simple, plus authentique, plus fort, plus marrant. Souvenirs sélectifs et miel de la nostalgie.

Evidemment, le truc a évolué. Comme pour tous les mêmes internet, on compte un bon paquet d’animaux rigolos dans les Gifs animés.

Il inspire également plein de démarches arty pas très compréhensibles mais diablement mortelles.

Des internautes à l’esprit archiviste en font des musées de la honte.

Et tous les forums du monde s’en tapent par pages entières, détournant tout ce qui reste à détourner…

Et là ça va suffire, la page a déjà mis 2 minutes à se charger et je suis pas sûr d’avoir grand chose à ajouter.

Nous terminerons donc sur une citation de Roger Hanin rapportée par Frank Michael :

« Le gif animé est à l’art ce que Mickaël Vendetta est à Frankie Vincent : un sidekick inespéré.« 

Rideau.

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. mars 11, 2010 11:19

    A la demande du célebrissime :

  2. mars 11, 2010 21:59

    Et voici la bible des gifs de chats : http://catgifpage.blogspot.com/

  3. juillet 27, 2010 13:02

    Je suis Monsieur Poulpe et j’approuve ce billet.

    • juillet 30, 2010 12:06

      hin hin ! :)
      mais mathias riquier je l’aime bien maintenant, il est cool.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :