Skip to content

Et si on se foutait de l’écologie ?

février 25, 2010

Super l’écologie. Super la bulle. On va sauver le monde en triant les bouteilles de lait et les bouteilles de bière. Pendant que les entreprises frétillent de ce nouveau thème sur lequel communiquer, que les agences rajoutent une ligne sur leur devis et que les médias se fendent d’émissions débat pendant que tout le monde s’en fout : moi, je me retrouve devant mes poubelles à taper sur un sac dégueu pour le faire rentrer dans le minuscule bac jaune pour les canettes et les boîtes de céréales.

Un tabac pour « Home« , un four pour le « Syndrôme du Titanic« . L’écologie, c’est sympa en format carte postale. Joli et pas compliqué. En creusant un peu la cause économique et politique, tu fais chier tout le monde. Parce que personne est prêt à arrêter de mater Twilight en Blu-Ray pour l’hypothétique bien-être des enfants du futur flippant. D’autant plus quand on t’explique que la surpuissante Chine prête à déferler sur le monde ne fait aucun effort, que les US se disent globalement que ça le fera pas, que Copenhag a des allures de demotivational poster et quand tes potes te transfère des PowerPoint où t’apprends esbaudi que les vaches qui pètent niquent la couche d’ozone.

La grippe A est cachée dans un buisson en face de ta porte, prête à faire exploser tes poumons dès que t’iras acheter du ketchup, alors l’avenir du monde en vert, les gens ils sont d’accord que c’est bien mais tu pourrais arrêter de leur casser les couilles avec, s’te plaît ? Ca fait 20 ans que tout le monde se branle des Pandas, c’est pas aujourd’hui qu’on va sauver ton arrière petit fils. Déjà que ton fils tout court payera pas ta retraite. Et si ça se trouve, ce sera un con.

Genre la catastrophe pour la planète. Tu comprends, c’est pas que pour l’humanité, c’est l’écosystème tout entier qu’on met en péril. La nature est douce et nous sommes cruels. Nous épuisons la biomasse pour construire des iPhones et elle ne s’en remettra jamais. On va éteindre la vie sur Terre tu vois ?

Ce serait jamais que la 9e fois que ça arrive depuis la création du monde. La sauvegarde de la Terre ou l’onanisme de l’humanité pour l’humanité. La prise de conscience de quoi ? Du fait que la vie met la vie en péril ? Que la vie nait dans un équilibre précaire qu’elle modifie continuellement jusqu’à se mettre en danger. Une leçon profonde, t’as vu… Très complexe, vraiment… 3 millions d’années d’évolution pour se rendre compte d’un truc que les algues de la soupe originelle savaient déjà.

Edit : contre-argumentaire chez La Fille aux Craies.

Advertisements
2 commentaires leave one →
  1. HenZ permalink
    février 25, 2010 19:27

    RECYLCAGE!! :O

    http://www.flu.fr/flyer/blog/foutait-ecologie-1314644.html

    PS: j’l’aime bien mon avatar random dégueux 8bits en fait!

  2. février 26, 2010 10:44

    Remarketing plutôt. :)

    Moi, j’aime bien les randoms monsters de WordPress, c’est l’un des seuls trucs biens… Les autres propositions d’avatar, c’est des trucs géométriques fluos qui flinguent le cerveau et le bon goût. :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :