Aller au contenu principal

5 concepts d’application gratuits pour devenir riche

juin 23, 2012

Comme vous l’aurez deviné si vous suivez le rythme de publication erratique de ce blog, je suis un homme très occupé. Entre Los Angeles et Beijing (enfin à Paris, quoi), j’ai tout de même le temps d’avoir plein d’idées de start up géniales qui pourraient me rendre salement riche, mais j’ai mieux à faire, alors j’ai décidé de vous en faire cadeau. Afin de vous aider à convaincre les Venture Capitalist de vous filer les 10 millions de dollars nécessaires pour engager des développeurs et mettre un baby foot à côté de la machine à café, j’ai même inclu une liste de buzzwords à insérer dans vos PPT et des plans de monétisation infaillibles. groupthink logo

GroupThink

Avez-vous déjà pensé à quelque chose ? Nous aussi ! Ça nous arrive tous plusieurs fois par jours, alors pourquoi ne pas le partager ?

Group Think, c’est un peu le Foursquare de la pensée. C’est un réseau social "mobile first" qui vous permet, à chaque fois que vous pensez à un sujet précis dans la journée, d’exprimer haut et fort auprès de votre communauté de co-penseurs le fond de vos réflexions. Il est midi, et vous vous demandez ce que vous allez bien pouvoir manger au déjeuner ? Faites un checkin "what I’m going to eat" sur Group Think et vous serez vite étonné de découvrir tous les gens qui se posent la même question dans le quartier grâce à la fonction géolocalisation intégrée. Ca marche avec toutes les pensées possibles, puisque nous avons établi avec des psychologues la liste des pensées les plus courantes : "la paix dans le monde", "les jambes de la fille de la réception", "à quoi sert la petite ouverture sur le manche de mon aspirateur ?", etc…

Si vous avez toutefois une pensée originale, nous envisageons de vous le permettre dans la version 2.0 de l’application mais ce n’est évidement pas le but de Groupthink, puisque si vous êtes seul à penser une chose, ça n’est pas très social.

Buzzwords : Collective Intelligence, The Sharing Generation,  Collective Stupidity

Monétisation : Les annonceurs se battent pour des miettes qu’on appelle "temps de cerveau disponible", ils vont se jeter à vos pieds quand vous leur expliquerez qu’ils peuvent enfin annoncer sur du temps de cerveau indisponible.

Share-A-Loo

Vous connaissez AirBnB, le site qui vous permet de transformer votre placard en chambre d’hôte ? Et Grindr, le site qui vous permet grâce à la géolocalisation de trouver un plan cul tout près de vous ? Share-A-Loo vous permet d’utiliser le pouvoir de votre smartphone pour assouvir un autre de vos besoins corporels. Vous êtes pris d’une envie pressante loin de chez vous, mais vous redoutez le manque d’hygiène des toilettes publiques ? Lancez Share-A-Loo et vous trouverez immédiatement autour de vous de nombreuses toilettes mises à disposition par les habitants du quartier désireux de se faire un petit revenu supplémentaire. Vous payez directement par l’appli, et Share-A-Loo, vous faites votre affaire puis vous donnez une note a votre madame/monsieur pipi 2.0 pour faire profiter la communauté de vos bons plans.

Buzzwords : Geolocalisation, Sharing Economy, Pipi, Caca

Monétisation : une commission de 10 centimes pour un pipi, 50 centimes pour un caca (+supplément pour le balai)

56K

Ce qu’Instagram a été au Polaroid, 56K sera à la génération AOL, avec toute une série de filtres nostalgiques et hype :

Buzzwords : Instagram, 100 millions de dollars

Monétisation : INSTAGRAM. 100 MILLION DE DOLLARS

Shower Keeper

Vous avez déjà vu dans vos feeds Facebook vos amis se vanter d’avoir couru X kilomètres avec Nike+ ou Runtastic ? Vous aussi vous voudriez vous vanter mais vous avez la flemme de vous bouger ? Shower Keeper est la solution : chaque fois que vous prenez une douche, Shower Keeper en informe automatiquement votre communauté sur Facebook, Twitter, Google+, Myspace , Livejournal et Geocities. A la pointe de la gamification, Shower Keeper distribue des badges rigolo comme "clean boy" pour ceux qui se douchent bien tous les jours, , "smelly" pour ceux qui sautent une journée, "Hobo" pour ceux qui ne se lavent pas de la semaine., "Obsessive Compulsive Disorder" à partir de trois douches par jour et enfin "Prostitute" pour ceux et celles qui se doucheraient toutes les heures.

Shower Keeper n’a aucun intérêt, bien sûr, mais si on parvient à passer une masse critique d’utilisateur, les gens se sentiront obligé de l’utiliser par peur des moqueries et de l’ostracisme. Comme Foursquare en 2010 !

Buzzwords : Gamification, Zuckerberg’s Law, Social Shaming

Monétisation : Déclenchez automatiquement la caméra des smartphones des utilisateurs quand ils sont sous la douche, puis vendez les photos des filles contre des Bitcoins sur Reddit.

Quetsch

Vous connaissez Path, ce réseau social qui limite votre nombre d’amis à 50 pour s’assurer que vous ne partagiez pas vos photos avec n’importe qui comme une salope des internets ? Mouais, vous connaissez peut-être, c’est un poil mainstream. Mais le "slow web movement", ça vous n’en avez probablement jamais entendu parlé, c’est plutôt underground. Le slow web, ce sont des sites comme  I Done This (où vous ne pouvez publier qu’un statut par jour) et This  Is My Jam (pour ne partager qu’une chanson par semaine). On peut difficilement faire plus hipster, mais Quetsch va y parvenir.

Quetsch va encore plus loin : vous ne pouvez pas avoir d’amis, vous choisissez UNE photo, vous écrivez UNE légende et c’est tout. Vous ne pourrez jamais en changer, ça sera toujours associé a votre nom jusqu’à la fin des intertubes. C’est comme un tatouage numérique : vous allez probablement le regretter, mais il sera trop tard.

Buzzwords : You Probably Never Heard Of Them

Monétisation : Evitez le sujet, comme s’il était en dessous de vous. Ca marche très bien pour Quora.

About these ads
6 Commentaires leave one →
  1. 2goldfish permalien*
    juin 27, 2012 12:40

    Le problème numéro 1 quand tu cherche des idées d’app parodiques, c’est que généralement quelqu’un y a déjà pensé, et l’al lancé le plus sérieusement du monde.

    Le problème numéro 2, c’est que des fois tu t’arrêtes et tu te dis "hey, ça pourrait peut-être marcher sérieusement" et tu notes l’idée dans un coin et tu ne la publie pas.

    • juin 27, 2012 16:33

      C’est ce que je pensais quand j’ai vu pinstagram…
      Pour briller en reunion j’utilise http://whatthefuckismysocialmediastrategy.com, ca rends mes cheveux plus soyeux et mes ppt enrichis en buzzwords.
      Je suis fan de 56k en tout cas, mais je verrais plutot ca comme un service de blog a editer sous frontpage express, avec plein de gifs animes et de fonds sonores midi, comme a la grande epoque geocities/multimania.

  2. Statler permalien
    juin 27, 2012 13:15

    J’ai eu du mal à dissimuler mon rire en lisant ça au bureau.

  3. recher permalien
    juin 28, 2012 12:25

    Moi je voulais faire un site de vigilance concernant les incivilités routières.

    Quand tu vois un connard qui te grille la priorité ou qui se gare pas bien, tu le filmes ou tu le prends en photo.
    Tu enregistres l’info sur le site, en saisissant la plaque d’immatriculation de la voiture.

    A chaque voiture de connard qui est recensée, on associe un score de "douchebaggery" (qui dépend du nombre et du type d’incivilités).

    A partir d’un certain score, on a le droit moral de pisser/chier sur la voiture, si on la croise quelque part. Cet acte est nommée "civil revenge". Lorsqu’on en effectue un, on se filme et on poste la vidéo sur le site. Cela fait baisser le score de douchebaggery de la voiture. (Qui pourra éventuellement remonter si le connard fait d’autres incivilités).

    Avantages : pas besoin de trouver le propriétaire de la voiture. La plaque d’immatriculation suffit, puisque la "revenge" est appliquée sur la voiture.

    Inconvénient : si le connard revend sa voiture, ça ne remet pas à zéro la douchebaggery. Par conséquent, pensez à bien consulter le site avant d’acheter une voiture.

    Buzzword : action citoyenne, sécurité routière, droit moral, faire des petites choses simples pour le bien de la société, douchebag

    Monétisation :
    – Pouvoir pisser sur une voiture en toute impunité, ça n’a pas de prix.
    – Le connard peut décider de payer une caution au site de vigilance, afin de baisser automatiquement sa douchebaggery, sans se prendre de revenge.

  4. juin 28, 2012 13:11

    Je vous présente "A La Rue". L’idée est de permettre à tout le monde de faire de la biffe (soit récupérer des objets utiles des encombrants des autres) sans miser sur son potentiel chance (ou celui de trainer dans la rue hagard).

    Vous vous baladez dans la rue, vous voyez un objet intéressant: hop, vous le prenez en photo avec systeme de geolocalisation, vous entrez quelques informations (type/meuble/hi fi, etat/bon/mauvais, etc) et vous l’envoyez via l’appli A La Rue.

    De l’autre coté, vous pouvez rentrer les objets qui vous intéressent (canapé, table de chevet, TV cathodique…). Et si un objet près de vous est détecté, vous recevez une notification.

    Buzzword: emaus, geolocalisation, hobo.
    Monetisation: des pubs pour conforama et ikea.

  5. juillet 3, 2012 13:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 130 followers

%d bloggers like this: